Le Soleil, par Vincent

Publié le par ecole de Saint Sixt

Le soleil est une étoile, c’est l’étoile centrale du système solaire.

Le soleil a 225 à 250 millions d’années. Si on y allait, on serait brûlé, il fait 8 500 degrés à la surface du soleil, et son centre atteint 15 000 000 de degrés.

Grâce au soleil nous vivons, si le soleil n’était pas là nous ne vivrions pas.

C’est grâce à lui que notre planète est chauffée. Si un jour quelqu’un souhaite y aller en fusée, sa fusée fondrait à la chaleur, et lui serait réduit à l’état de poussière.

 

Une éruption du Soleil Une éruption du Soleil

Une éruption du Soleil

Partager cet article

Repost0

LES SOLIDES

Publié le par ecole de Saint Sixt

Les élèves de la classe de CE1 CE2 ont travaillé sur les solides : nouvelle notion en géométrie pour eux ; ils ont pu en construire pour acquérir le vocabulaire propre aux solides : face, arête, sommet.

Voici quelques réalisations faites en classe ou à la maison.

LES SOLIDES
LES SOLIDES
LES SOLIDES
LES SOLIDES
LES SOLIDES
LES SOLIDES
LES SOLIDES
LES SOLIDES
LES SOLIDES
LES SOLIDES
LES SOLIDES
LES SOLIDES
LES SOLIDES

Partager cet article

Repost0

UNE RENTREE PARTICULIERE

Publié le par ecole de Saint Sixt

Une rentrée bien particulière ce mardi 12 mai 2020.

Les élèves sont ravis de se retrouver et apprécient l'école en petits groupes : 9 à 10 élèves par classe maximum ,pas plus, au vue des obligations sanitaires (4m2 par élève).

Voici quelques photos pour les parents qui n'ont plus le droit de rentrer dans l'école et pour les enfants qui ne reprennent pas encore le chemin de l'école.

Au sol c'est presque une piste routière avec lignes continues pointillées, panneaux indicateurs, place de "parking" etc...

Même à la cantine c'est différent : 2 par table et tout le monde ne mange pas en même temps : c'est très calme. Et puis maintenant il y a Bruno qui garde les enfants avec Laura après le repas.

A BIENTOT

La directrice de l'école

 

 

UNE RENTREE PARTICULIERE
UNE RENTREE PARTICULIERE
UNE RENTREE PARTICULIERE
UNE RENTREE PARTICULIERE
UNE RENTREE PARTICULIERE
UNE RENTREE PARTICULIERE
UNE RENTREE PARTICULIERE
UNE RENTREE PARTICULIERE

Partager cet article

Repost0

Club-Lecture : "Moi, Alfredo Perez" de Marie-Christine Helgerson, par Niels

Publié le par ecole de Saint Sixt

C'est l'histoire d'un petit garçon qui s'appelle Alfredo. Il a quitté le Mexique parce que sa maison était trop petite pour abriter toute sa famille. Dans les quartiers de Mexico, il a ramassé des choses qu'il pensait être rares pour les vendre. Son père, Pablo, lui a donné une assiette de Quetzalcoatl, le dieu serpent.

Ils ont déménagé aux Etats-Unis. Ils ont marché plus d'un mois. A la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis, ils ont attendu des mois pour gagner de l'argent pour payer un coyote. Un coyote est une personne qui fait passer la frontière aux gens. Il les a fait finalement passer dans un tuyau d'égout. Alfredo a eu envie de vomir et il a entendu des sirènes de police.

Arrivés aux Etats-Unis, ils ont travaillé 4 mois à cueillir des fraises dans un champ immense. Ensuite, ils sont allés à Santa Barbara pour habiter chez Leonardo Ruiz. Leonardo a dit que son adresse portait chance car il donne du travail à ceux qui n'en ont pas.

Pablo a fait un métier de jardinier chez M. Yotokawa, et sa femme faisait le ménage chez les gringos. Alfredo s'est occupé des ventes chez les gens. Un jour il a trouvé des photos, et a demandé si elles étaient à vendre. Alfredo voulait les vendre parce qu'avec l'argent il aurait pu payer un voyage au Mexique pour ses parents...

Je n’ai pas très bien aimé ce livre car il y avait trop de personnages présents. J’ai voulu le lire car ma maman se l’était acheté quand elle apprenait le français à l’école.

Partager cet article

Repost0

Club-lecture : Le royaume des ombres, de Moka, par Amélia

Publié le par ecole de Saint Sixt

Le titre de mon livre est Le royaume des ombres; l'auteur est Moka et l'illustratrice Anne Cresci. La collection est Kinra Girls, l'éditeur est PlayBac. Il m'appartient et je l'ai choisi parce que j'ai déjà lu des livres de la même collection; c'est un livre facile à lire.

C'est une histoire avec des enquêtes et un trésor, dont les héros sont des enfants. C'est une histoire qui parle d'amitié et d'aventure.

 

Partager cet article

Repost0

Textes libres

Publié le par ecole de Saint Sixt

Bricolage, par Manon

Je suis allée chercher sur internet un bricolage : rouleau papier toilette. J'ai trouvé la pieuvre, je vais vous apprendre. Pour commencer, il nous faut :

de la peinture - des pinceaux - un rouleau de papier toilette - un feutre - des petits yeux mobiles - des ciseaux - de la colle

Tout d'abord on va peindre notre rouleau. Quand le rouleau est sec on va venir découper en bas du rouleau à peu près à la moitié. Notre bande doit faire 1 ou 2 centimètres de largeur et on va faire tout le tour. Tu as réalisé les tentacules. Maintenant on va mettre des petits points. En attendant le séchage on va coller ou dessiner les yeux et on va faire un sourire à notre pieuvre. Maintenant nous allons recourber les tentacules, et votre pieuvre est terminée !

 

Mes petits bonheurs du confinement, par Valentin

Pendant mes devoirs, je peux jouer au badminton avec mes frères au soleil.

 

Mes vacances à la maison, par Marion

Moi, mes objectifs sont de faire mes devoirs, de pouvoir ouvrir une chaîne Youtube, de jouer et aussi de pouvoir écrire une lettre à ma filleule. Ma famille et moi avons décidé d’aider une petite fille au Pérou. Nous nous écrivons de temps en temps.

Quand j’aurai fait tout cela, j’irai voir les chevaux dans le parc en face de chez moi.

 

Les planètes, par Vincent

Il y a des millions de planètes dans l'espace. Dans notre système solaire il y a huit planètes : les 4 premières sont des planètes rocheuses. La plus proche du soleil, à 180°C, c'est Mercure. La plus chaude, à 480°C, c'est Vénus. Sur la Terre, où on vit, la température moyenne est 15°C. Et pour finir sur Mars, il fait -60°C !

Vénus est une planète très chaude, si on y allait on brûlerait ! On peut voir Vénus depuis la Terre. Elle ressemble à une étoile mais elle brille beaucoup plus. Elle est placée la 2e plus proche du soleil. C'est une planète tellurique. Son sol est constitué en grande partie de lave.
 

Vénus, dite "étoile du Berger", est pourtant bien une planète
Le sol de lave de Vénus

Neptune est une planète à sol gazeux; si on y allait, ça prendrait des années ! Une révolution complète c'est 164,79 années. L'atmosphère de Neptune est constituée d'azote, d'hydrogène et d'hélium.

Neptune, géante de glace

La Terre s'est formée il y a 4,54 milliards d'années. Elle a un satellite naturel, la Lune. Elle tourne autour du Soleil. Une révolution complète de la Terre, c'est trois-cent-soixante-quatre jours, c'est-à-dire un an. Une rotation, c'est vingt-quatre heures, c'est-à-dire un jour.

Lever de la Terre, photographié depuis la Lune

J'adore l'espace car le système solaire est très intéressant.

Le comtois, par Marion

Le comtois est une race de chevaux (de trait) qui est agréable et fait attention à son propriétaire , et oui nous pouvons le monter. Il peut sauter et faire du dressage puis tirer des roulottes . Et oui, le comtois est peut être un cheval de trait mais il peut faire plein de choses.

Les comtois sont toujours de la même robe. La robe chez le cheval, c’est sa couleur.

Textes libresTextes libresTextes libres

Partager cet article

Repost0

Le confinement vu par...

Publié le par ecole de Saint Sixt

Manon R. :

A ma maison, je joue aux Lego, je m'amuse avec ma soeur, mon frère, ma mère et mon père. On joue dehors le week-end, le mercredi et pendant les pauses. On parle avec mes voisins à un mètre de distance et on fait beaucoup de sport dans ma maison.

Moi je vais bien. j'ai eu 17/20 à ma dictée. Je travaille bien, l'école me manque un peu. Je n'ai pas pu faire la classe virtuelle, ça ne marchait pas.

Partager cet article

Repost0

Club-lecture : Marie-Antoinette, de Anne-Sophie Silvestre, par Niels

Publié le par ecole de Saint Sixt

Club-lecture : Marie-Antoinette, de Anne-Sophie Silvestre, par Niels

J'ai choisi ce livre parce que j'ai écoute un livre audio sur la vie de Marie-Antoinette. Ce livre fait partie d'une collection de 3 livres. Il raconte la vie de la jeune princesse, depuis le château de Schönberg à Vienne avec sa mère Marie-Thérèse, impératrice d'Autriche, jusqu'à son arrivée à Compiègne. L'auteure est anne-Sophie Silvestre; la maison d'édition s'appelle Flammarion.

Ce qui m'a plu dans cette histoire c'est que Marie-Antoinette, surnommée Toinette, s'est mariée 2 fois : une première fois à Vienne avec un de ses frères jouant le rôle de Louis XVI, puis une 2e fois à Versailles avec le vrai Louis.

Son arrivée en France a marqué à Strasbourg, par la traversée du Rhin, avec une cérémonie sur l'île des Epis. Dans cette cérémonie Toinette (qui vient de quitter l'Allemagne pour la France) dit : "Ne parlez point allemand, Monsieur, à dater d'aujourd'hui je n'entends plus que le français."

Il y a beaucoup d'autres anecdotes que je ne peux pas lister, par exemple la concurrence entre Toinette et Mme Du Barry, une des amantes de Louis XV (grand-père de Louis XVI).

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation d'Ariane 5, par Niels

Publié le par ecole de Saint Sixt

Présentation d'Ariane 5, par Niels
Présentation d'Ariane 5, par Niels

Les différentes parties du lanceur Ariane 5 :

L'E.P.C. ou Etage Principal Cryotechnique sert à faire monter le lanceur les 3 premières minutes.

Les attaches servent à attacher l'étage principal aux E.A.P. ou Etage d'Accélération à Poudre. 

Les E.A.P., plus connus sous le nom de boosters, servent à arracher Ariane du sol.

Le moteur Vulcain est le moteur de l'E.P.C.

Sur les côtés les fusées d'éloignement servent à arracher Ariane du sol.

Partager cet article

Repost0

Avant l'épidémie, à l'école...

Publié le par ecole de Saint Sixt

Pris dans nos nouvelles vies à la maison, on a presque des difficultés à nous en rappeler, mais... un certain lundi, il y a bien longtemps, a eu lieu le 2e marché de connaissances de l'école. Voici quelques photos, le récit de ce dont les enfants se rappellent, et leurs réflexions, qui seront complétées petit à petit :

Le 2e marché de connaissances était bien. Il y avait plusieurs stands, par exemple : comment faire des chats en cartons, faire des lacets, faire des robes pour Barbie en chaussette, apprendre la mêlée au rugby, apprendre à faire du montage vidéo, faire des bracelets Brésiliens, découvrir l’électricité verte, des tirs au but, faire des sapins avec les mains et la peinture, dessiner des crocodiles, faire des chapeaux, panda, apprendre l’équitation, apprendre à faire des vidéo stickbot, faire de la danse, de la pâtisserie et de la cuisine, découvrir Solar Orbiter, le kung-fu, les colonies de vacances, le piano, les kaplas, et beaucoup d’autres. Nous avons écrit nos impressions sur les points forts et les points faibles de ce 2e marché  :

Mes impressions sur le marché des connaissances

 J’ai bien aimé faire les affiches, parce que c 'était amusant de réfléchir à quoi penser pour faire une jolie activité. Ce qui m’a plu aussi c’était de décorer les stands pour attirer les clients. Enfin j’ai pu bien m’amuser.

Quand j’étais marchand les clients n’ont pas suivi mes consignes. Ainsi je n’ai pas pu profiter d’être marchand. Il y avait des activités qui n’étaient pas adaptées à l’école et mal organisées.                                                                           Niels

Ce que j'ai bien aimé, c'était quand on changeait d'endroit dans l'école. Aussi, les classes étaient mélangées. Et quand on préparait les stands, c'était drôle de bouger les tables...

Ce que j'ai le moins aimé c'est qu'il y avait trop de stands d'équitation ! Dans le stand de Marion et Kélya il y avait des évaluations et donc je n'ai pas aimé, on y allait, on révisait et on faisait une évaluation. J'ai trouvé que c'était inutile et elles nous notaient   avec des A+, A-, PA et NA.

Amélia

Ce que j'ai aimé dans le marché de connaissances c'est que les classes étaient mélangées. J'ai aimé la cuisine, c'était bien. On a appris des recettes que je ne connaissais pas, par exemple des soufflés au fromage. Aussi on pouvait circuler avec des amis.

Par contre il y avait des évaluations inutiles ou des ateliers trop longs, comme la danse qui durait 40 minutes; et il y avait trois stands d'équitation, trop pour moi .

Lucie

Les stands étaient très intéressants, j'ai appris beaucoup de choses tout en m'amusant.

Les points faibles étaient qu'il y avait beaucoup trop de bruit, les stands étaient toujours plein de monde, donc difficilement accessibles. Les gens n'écoutaient pas les explications et n'étaient pas attentifs.                                                                                         Shaila

Mon avis c'est que c'était très bien, il y avait plein de stands, des stands bien comme comment dessiner Garfield, comment faire des vidéos, le Kung-Fu et ainsi de suite. Les points faibles sont qu'on n'avait pas beaucoup de temps pour voir tous les stands et qu'il pleuvait.

Enzo

J'ai bien aimé les marchés de connaissance parce qu'on avait le choix et j'ai beaucoup appris, j'ai appris à mieux cuisiner...

Je n'ai pas aimé les règles parce qu'on devait faire de la même couleur... les affichages mal fixés et mal organisés dans les stands. Au prochain marché de connaissance, j'aimerais faire du hand-ball.                                                                                                             Manon

Les avantages étaient que pour chaque stand nous pouvions faire équipe avec des copains. Nous pouvions agir en équipe. Pour chaque stand j'ai aimé changer d'endroit.

Les inconvénients étaient que nous recevions des diplômes inutiles. Il y avait du manque d'organisation dans les stands. Il y avait des stands toujours fermés.                     Guerlain

Il y avait des stands où il fallait participer activement, au rugby par exemple. J'ai trouvé que faire des évaluations était super, que ça réjouissait les clients. Pour moi la meilleure chose c'était d'avoir un grand choix dans le type de stands.

J'ai trouvé que quelques CP étaient toujours en train de faire n'importe quoi. D'autres amis qui tenaient des stands m'ont dit la même chose. Quelques stands étaient toujours fermés alors ça m'énervait. Les plus jeunes étaient irrespectueux envers les autres stands, par exemple ils jouaient et déchiraient les feux verts.                                     Erwann

J'ai aimé les stands, surtout ceux sur les flocons, sur le dessin de Garfield et celui sur les chapeaux en papier par exemple. J'ai appris des choses sur la fabrication de l'électricité. J'ai apprécié d'avoir le choix des stands.

Par contre, je n'ai pas aimé attendre mon tour parce qu'il y avait trop de monde à certains stands. J'ai trouvé que la durée du stand était trop courte ou parfois trop longue, et que l'affichage des panneaux était mal placé par rapport au stand. Au final j'ai bien aimé ce marché de connaissance.                                                                         Valentin

Les points faibles étaient que les clients n'écoutaient pas et faisaient autre chose, ils mettaient trop de bazar, et manquaient de respect. Les stands manquaient d'organisation et les marchands ne savaient pas gérer les foules. Ils n'expliquaient pas et on ne comprenait pas.

Les points forts étaient que j'aimais bien changer d'endroit parce qu'on n'était pas sur des chaises tout le temps. J'ai aimé la participation de tous : tout les enfants participaient, personne n'était laissé de côté. J'aimais aller dans plusieurs stands parce que ça nous laissait le choix.

Clara

Avec la classe nous avons listé tous les avantages et les inconvénients du marché. Les points positifs étaient que l'on apprenait plein de choses, que entre nous nous étions sympas et attentionnés. Des fois on avait le choix d'être avec qui on voulait, il y avait beaucoup d'explications et on s'amusait beaucoup. Ce qui était amusant c'est que l'on était avec d'autres copains d'autres classes. On aimait bien les stands, il y avait plein de stands intéressants. il fallait bien écouter. Il fallait aussi montrer nos connaissances. On a bien aimé préparer les stands et faire les affiches.

Les points négatifs étaient que l'on devait attendre que les stands se libèrent et que c'était toujours fermé... Il y avait du bruit et il y avait beaucoup de préparation.               Kélya

J'ai beaucoup aimé le marché de connaissance car nous avons eu toute l'école pour nous déplacer, nous avons tous participé, nous avons tous été gentils entre nous.

Par contre, des stands nous ont évalué et je n'ai pas aimé, et ils ont déchiré mon affiche, et les stands étaient toujours fermés.                                                                       Vincent

Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...
Avant l'épidémie, à l'école...

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>