Passe-Murailles

Publié le par ecole de Saint Sixt

 Le mercredi 22 mai nous sommes allés dans la forêt à Tamié et nous avons rencontré une fée qui nous a fait traverser la route, nous a montré le chemin et nous avons du monter une pente. Puis nous avons rencontré la femme de Robin des Bois, la Fée de la Nuit et des Etoiles et une sorcière qui nous a fait goûter sa potion magique. Puis elle nous a fait répondre à des questions pour gagner un bouton d'or magique. Elle nous a fait rencontrer le Maître et nous l'avons salué pour rentrer dans le château fort. Nous avons trouvé un trésor, c'était un oeil de chimère ! Nous avons rencontré le chevalier qui nous a dit d'aller dans la forêt du château. Nous avons bien aimé la tyrolienne, nous avons eu peur dans le tunnel où il y avait la ficelle et dès que le loup a fait "haouou !". A la fin, nous avons délivré le petit Poucet !

écrit par Malo,Thalia,Charlène,Camille et Alexandre 

Partager cet article

Repost0

Un après-midi à l'hôpital Andrevetan

Publié le par ecole de Saint Sixt

Guerre et paix.

 

Le jeudi 7 Mai 2009, les cycles 3 de l'école de Saint-Sixt sont allés à l'hôpital Andrevetan pour discuter avec les résidents. Notre groupe travaillait sur le thème « guerre et paix » et un monsieur de 93 ans nous a raconté sa vie.

 

Il était né en Italie et avait 4 ans pendant la guerre 14-18.

A la mobilisation générale, il est parti sur le front et ce n'est que 9 mois plus tard que les allemands ont attaqué.

De la Lorraine, il s'est replié dans la Sarre. Le10 mai, il était dans l'Aisne et pour l'armistice, dans le Périgord. En Juin 40, il a reçu la croix de guerre (le 25 Juin 40, Pétain demandait l'armistice).

En Mai-Juin 40, il a connu la peur mais a eu du courage et s'est forcé de ne pas être prisonnier.

 

Il nous a dit que la guerre 39-40 fut la dernière

guerre d'uniforme. Dès qu'ils installaient le campement, ils montaient toujours la garde autour et le soir ils dormaient en uniforme. Il fut démobilisé à l'armistice. A la fin de la guerre, il chanta « La Marseillaise » et habita dans des campements. La paix représente pour lui le bien suprême et la fin de la guerre, un soulagement.

 

Informations:

 

Les 9 mois de guerre sans guerre sont appelés « drôle de guerre ».

Le maréchal Philippe Pétain et son gouvernement installé à Vichy en zone libre étaient considérés par certains comme des collaborateurs.

Rédigé par Alix, Julien, Sylvain, Lucas B., Tanguy, Clément et Aurélien.

 

Travail et loisirs.


Le Jeudi 7 mai, les cycles III sont allés à l'hôpital Andrevetan. Notre groupe travaillait sur le thème du travail. Nous avons rencontré 3 résidentes pour parler de leur enfance en répondant à nos questions. Nous avons appris que pour aller à l'école, elles y allaient en vélo ou à pied.

Beaucoup de métiers ont disparu dont maréchal-ferrant, minotier, ...

Quand elles étaient petites, il y avait beaucoup de métiers comme femme de ménage, fermière ou fermier, couturière, paysans, ...

Le président de la République de l'époque était Albert Lebrun. Les familles étaient nombreuses (plus de 6 enfants en général). Elles n' avaient pas de vacances, ni de radio et de télévision.


Ecrit par Nael, Pierre et Alexis.

  

Vie quotidienne.

Jeudi 7 mai 2009,on s'est rendu en car à l'hôpital Andrevetan. Nous avons été très bien accueillis. Nous étions assis avec 4 résidents et nous

avons discuté sur le thème de la vie quotidienne. Nous avons appris que les toilettes étaient en bois, il n'y avait pas de chauffage ni de TV,

tout le monde n'avait pas d'eau chaude, seuls les riches et quelques habitants des grandes villes en disposaient. On se brossait les dent sans dentifrice. Il n'y avait pas encore de réfrigérateur ou de congélateur pour conserver les aliments.

Nous avons présenté un vieux moulin à café et une résidente de 82 ans nous a expliqué comment on s'en servait en nous faisant une démonstration avec le moulin coincé entre les jambes.

Ecrit par Maurine, Maelle, Camille, Maeliss, Aurélie et Betty.

 

Partager cet article

Repost0