Le voyage chez nos correspondants

Publié le par ecole de Saint Sixt

Voici quelques uns des textes écrits par la classe pour raconter notre séjour Aux Côtes d'Arey, et qui ont servi de support à notre exposition en fin d'année :

Les voyages

On a eu deux heures de route. Dans le bus, on a dormi, et on a aussi parlé et on a chanté. On est arrivé à leur mairie où nos correspondants nous attendaient. On était un petit peu timides, même si c’était différent de la première fois aux Brasses. Cette fois c’était plus facile de se reconnaître parce qu’on les avait déjà vus et qu’ils n’avaient ni bonnets, ni combinaisons de ski !

Le soleil était très beau. On a pique-niqué vers leur église.

Pour aller au gîte, on a eu une demi-heure de route.

Le deuxième jour, pour le retour, presque tout le monde a dormi dans le car. A la fin du voyage, tout le monde a retrouvé ses parents.

 Clément

 Pendant le voyage, on a rigolé ! On est parti prendre les correspondants, ensuite on est parti au musée des Beaux-Arts, après on est parti au gîte. Le lendemain, on est parti à la visite de Vienne.

Nathan

 

 

 

L'école des correspondants

Ils ont une grande cour. Ils avaient des poussins et aussi une couveuse.

Ils ont une salle, pour les réunions. Ils ont une salle ordinateur. Et aussi une bibliothèque, une salle pour s'entraîner pour faire des spectacles. L'école nous a paru plus grande que la nôtre.

Adèle

 

Vienne vue d'en face 

A Sainte-Colombe, Véronique, notre guide, nous a montré la Chapelle Pipet qui est sur une colline. Il n’y a pas de montagnes, mais c’est entouré de collines. Le Rhône est la frontière entre 2 départements : d’un côté il y a toute la ville de Vienne (38 = l’ Isère), et de l’autre côté Sainte-Colombe (69 = le Rhône). La passerelle sert à traverser le Rhône. Elle est réservée aux piétons. 

Tobias et Alexandre

 

 

 

Au hasard des collections   

On a appris ce que c’était les sculptures, les meubles, la peinture, l’archéologie et la faïence. On a fait des jeux et ils étaient super-bien !

Elisa

La faïence :c'est des assiettes, des pots qu'on a décorés et qu'on a vernis.

L'archéologie : c'est des os, des objets âgés et anciens qu'on a découverts dans le sol et qu'on a nettoyés.

Les meubles : c'est des objets en bois et vernis, il peut y avoir du tissu comme dans la chaise à porteurs par exemple.

La peinture : c'est des tableaux qui peuvent avoir un cadre, souvent pour les portraits.

La sculpture : ce sont des pierres qui sont taillées pour leur donner une forme de personnes, d'objets, de pyramide, d'animaux, de fruits... 

Collectif

Delphine l’animatrice du musée nous a fait jouer à des jeux : elle nous montrait une photo de tableau, de sculptures, de meubles ou de lampe à huile. On a vu un portrait avec un monsieur et un cheval ; il y avait des tableaux de messieurs avec des chapeaux comme Napoléon, des tableaux avec des blessés, des tableaux d’animaux, et il y avait aussi des tableaux de nature morte avec des tasses de thé et de café. Il y avait des statues d’hommes et de femmes qui dansaient. 

Mathis et Léo


On a joué, et c'était marrant. Pour jouer, on avait un plateau avec des photos et on devait retrouver l'objet qui était sur la photographie. C'était bien ! C'était avec Nathan, Cassy, Mathis, et moi, Audrey. Et puis on a fait un autre jeu : on avait 4 photographies et on devait n'en prendre qu'une, et le public devait essayer de deviner la photographie qu'on avait choisie en levant la main pour demander si c'était de l'archéologie, ou des meubles, de la faïence, ou des tableaux de peinture, ou des statues. C'était bien.

Audrey et Elisa


Petit jeu à la fin de l'atelier "Au hasard des collections" : le petit jeu qu'on a fait était par équipe de quatre ou six et on devait choisir une image. Les autres devaient trouver l' image et pour la trouver, il fallail  fallait poser des questions auxquelles on répondait par oui ou par non.     

Thalia


Le gîte.

Jeudi 10  juin 2010 on est arrivés  au  gîte et on a visité le gîte, et on a installé nos affaires, nos sacs de couchage et nos doudous. On a pris notre douche et nous avons eu un moment pour jouer avant de manger pendant que les groupes-cuisine préparaient à manger. Nous avons mangé des pizzas, puis on est allé se coucher. La salle à manger était très grande et elle avait trois tables, le salon en avait trois.

Corentin et Paul 

Le gîte était bien. Il y avait une piscine, mais on n’avait pas le droit d’y aller sinon ça sonnait. Il y avait un lave-vaisselle, mais on ne s’en est pas servi. 

Camille

Dans les chambres 

Les lits sont à deux étages. Il y a des chambres de sept, de quatre et de six, et il y a des toilettes et une douche par chambre. 

Malo

 Dans les chambres il fallait choisir où on dormait. On dormait en haut ou on dormait en bas, dans les lits superposés. Il fallait aussi faire le ménage, la cuisine, la vaisselle, le rangement. Et quand il a fallu partir, il a fallu tout ranger. Il a fallu tout laver, nettoyer et ranger ses affaires.

Bertille

Le repas

Le soir au menu on a mangé des pizzas : 5 pizzas au thon, 5 pizzas au jambon fromage et 4 pizzas aux lardons chorizo. Le papa de Thalia en a fait tomber une et le papa de Paul a fabriqué de la sauce tomate avec des vraies tomates. Dans le groupe de Pierre il y avait : Alexandre,  Camille, Corentin, Malo et Oscar. Chacun a fait sa pizza. J'ai bien aimé quand j'ai mis les tranches de jambon et le gruyère sur la pâte à pizza.

Alexandre

Les poneys

Au gîte il y a des poneys. Il y avait des poneys malades, il y en a un qui avait les pattes cassées. La dame du gîte nous a dit qu'on ne pouvait pas l'approcher. Il y en a un qui était marron et l' autre noir. 

 Léna 

 Au gîte dehors.

Dehors au gîte il y avait des chiennes peureuses et elles étaient comme les chiens que les bergers prennent maintenant, mais elles n'étaient pas féroces. Elles étaient toutes blanches, elles étaient enfermées dans un enclos par un grillage. Elles avaient une niche en plein milieu de leur jardin et leur niche avait deux entrées. A l'intérieur, c'était très grand et il y avait un endroit interdit : le coin interdit, on le reconnaissait parce qu'il y avait deux niches bleues, et le soir et le matin les chiens qui dormaient dedans se promenaient autour du gîte.

Thalia

La visite de Vienne :

le temple d'Auguste et Livie 

Le temple a au moins 2000 ans. Il est fait en pierre. Il y a longtemps, on l'a transformé en église en cassant la maison qui était à l'intérieur et en ajoutant des murs entre les colonnes. Aujourd'hui, on a détruit les murs et on a restauré la maison qui était à l'intérieur. Le temple n'a plus la statue qui était derrière le temple, sur le mur.

Audrey et Malo

Le théâtre gallo-romain

On a visité le théâtre gallo-romain. On est monté tout en haut du théâtre romain : les marches sont très hautes. La guide nous a expliqué les déambulatoires et les vomitoires. Le déambulatoire, c'est l'entrée du tunnel qui passe sous le théâtre pour faire passer les gens de l'extérieur du théâtre à l'intérieur. Le vomitoire, c'est la sortie du tunnel.

Camille



Publié dans Cycle II

Partager cet article

Repost0

Album photos du voyage aux Côtes d'Arey

Publié le par ecole de Saint Sixt

Pour visualiser l'ensemble des 298 photos du séjour des cycles II de l'école de Saint-Sixt chez leurs correspondants, cliquez sur le lien suivant:

Album Côtes d'Arey

P6100420.JPG

Publié dans Cycle II

Partager cet article

Repost0

Le volcan de Kelly et Benjamin

Publié le par ecole de Saint Sixt

 

Matériel

Entonnoir

Vinaigre blanc

Bicarbonate de soude

Un volcan fait par Benjamin et Kelly

 

 

On a voulu montrer  une éruption avec un volcan qu'on a fait et le bicarbonate de soude était rouge pour faire la couleur de la lave

 

Le volcan était fait avec du papier mâché et du carton, et il y avait un tube avec du bicarbonate de soude rouge pour faire la couleur de la lave.

 

Volcan Kelly Benjamin - Présentation

 

 Volcan Kelly-Benjamin Déclenchement de l'éruption

 

Volcan Kelly Benjamin - gros plan

Publié dans Ateliers science

Partager cet article

Repost0

Passe Montagne

Publié le par ecole de Saint Sixt

 

C'était le mercredi 2 Juin 2010 à Six fer à cheval. Au départ les trois équipes de Saint Sixt (dossards n°33, 34 et 35) partirent à 9h18 l'une après l'autre.

Dans l'équipe 33, il y avait Ella, Alix, Emma, Kittie et Marine.T

Dans l'équipe 34, il y avait Lucas, Enzo, Clément et Théo. C

Dans l'équipe 35, il y avait Anatole, Jérémy. T, Lucie et Margot.

On devait aller de la gare de Sixt au lac de Morillon en faisant plusieurs épreuves: de la randonnée, du VTT, du kayak, de l'orientation, du trial et du franchissement. Nous devions récupérer le maximum d'indices pour résoudre une énigme. Il y avait 3 ravitaillements tout au long du parcours. A l'arrivée, nous recevions des brevets (or, argent ou bronze). L'équipe 33 a eu l'argent, l'équipe 34 le bronze et la 35 l'or.

 

Rédigé par Jérémy T et Anatole.

Passe-Montagne-2010 1669

Passe-Montagne-2010 1665

Passe-Montagne-2010 1672

 

L'album complet du Passe Montagne 2010, ici.

Publié dans Rencontres USEP

Partager cet article

Repost0

L'oeuf aspiré

Publié le par ecole de Saint Sixt

  

         

Maurine-et-Lucie---aspirateur.jpg 

 

MATERIEL :

 Œuf dur, eau bouillante, torchon, bassine, biberon.

HYPOTHESE :

L'œuf dur va être "aspiré" dans le  biberon. 

 

PROTOCOLE :

On va mettre dans un biberon de l'eau chaude puis on va le vider sans se brûler et mettre un œuf sur le goulot tout de suite de fa çon hermétique.

 

Recipient-chauffe-a-l-eau.jpg                        Recipient-vide.jpg

 

  On-place-l-oeuf.jpg

 

 

 

 

 

OBSERVATION :

L'œuf n'a pas été aspiré complètement mais à moitié.

L-aspirateur-fonctionne.jpg

 

 

Restes-de-l-oeuf.jpg

 

 

CONCLUSION :

Les molécules d'air chaud s'agitent, alors que quand elles sont froide elles sont calmes. Quelques molécules d'air chaud sont sorties, d'autres non. Puis le biberon refroidit, les molécules aussi. Donc elles prennent moins de place, l'œuf est donc aspiré pour prendre la place vide que les molécules ont laissé.

 

Kittie Maurine Lucie.

Publié dans Ateliers science

Partager cet article

Repost0

Le Passe-Murailles

Publié le par ecole de Saint Sixt

                Mercredi 19 mai 2010, 9 enfants du cycle 2 de l'école de Saint-Sixt sont allés à la rencontre Passe-Murailles au fort de Tamié. Le but de la rencontre était de délivrer le Petit Poucet. Dans la forêt, on savait toujours les chemins parce qu'il y avait des sucettes. Tobias courait toujours. Au début, on a vu la Dame de la Forêt et on a vu Monsieur Sans-tête. On était dans la maison de l'ogre et on devait prendre son garde – manger.

       La première épreuve était le pont de singe : il fallait marcher sur une corde et se tenir à une autre corde pour avancer et aller chercher une pépite d'or dans une petite boite. Il fallait mettre la pépite d'or dans la sacoche à trésor. Sur le chemin, il y avait un vampire qui parlait avec les mains pour ne pas faire de bruit.

      A l'atelier d'Igor le bûcheron, il fallait qu'un enfant par équipe mette le pied dans le nœud d'une corde et il fallait que les autres le tire avec une corde de l'autre côté pour le faire monter, pour qu'il aille chercher dans une petite casserole une pierre précieuse.

       Dans l'atelier de Mère-grand, il fallait chercher des objets et quand on avait trouvé, il fallait venir le dire dans l'oreille de la poule. Quand on avait eu juste, on avait droit à un quartier de pomme. Tobias et Titouan ont donné un coup de pied dans les fesses du loup.

      A l'atelier suivant, il fallait avoir une lampe car il faisait noir dans le tunnel pour aller chercher une pierre précieuse. Quand on l'avait trouvée, il fallait ressortir par l'autre porte.

      Dans une autre épreuve une fée tenait une petite baguette et nous devions regarder attentivement les perles qu'il y avait sur la baguette et nous devions reconstituer l'ordre des perles qu'il y avait sur la baguette.

       Dans une épreuve, il fallait tirer sur une corde pour que la panier vienne et qu'on récupère la Pierre de jade. Tobias est allé chercher du pain et du chocolat et l'a rapporté parce que c'était notre goûter.

     On a rencontré un chevalier qui nous a dit d'aller voir ses amis les petits cochons. On a vu l'elfe et on devait descendre la corde qui était dans la forêt et aussi l'elfe nous a protégé du loup avec sa cape. On devait aller chercher de la poudre magique dans la toile d'araignée mais il ne fallait pas se faire toucher par la toile d'araignée.

     Il fallait aller voir des gentils voleurs qui avaient volé quelque chose au roi, et faire une épreuve où il fallait tirer dans une pierre pour qu'elle tombe et qu'on ait tous les trésors du méchant roi. Il ne fallait pas lui dire que nous avions ses trésors et il ne fallait pas lui dire où étaient les voleurs, mais Owen et Gaëtan lui ont dit où ils étaient!

     A la fin, on a fait de la tyrolienne. On avait des fusées et on devait les lancer sur la porte et on devait toucher les portes avec. Le loup avait croqué les oreilles du chat. Le magicien nous a donné la clé et nous avons réussi à délivrer le Petit Poucet, et une petite fille était malade. Il y avait des fées : fée de la forêt, fée du soleil et de la lune. Ensuite, on est allé pique-niqué. Nous avons fait 3 heures de marche !

 

Fait par Paul, Zélia, Tobias,Owen,Bertille et Mathis.

Publié dans Rencontres USEP

Partager cet article

Repost0

Séjour des enfants du cycle II

Publié le par ecole de Saint Sixt

10/06/2010 à 13h:

 

Le trajet s'est bien passé, personne n'a été malade. On est en train de pique-niquer avec nos correspondants.

A bientôt,

 

La classe de cycle II.

 

 

11/06/2010 à 10h:

 

Hier, nous avons passé une bonne journée avec nos correspondants. On a préparé nos pizzas pour le repas, ce fut long mais elles étaient très bonnes !!!

Il a plu mais nous étions à l'intérieur. On veillé tard mais personne n'a pleuré cette nuit et c'est donc en pleine forme qu'on part pour la visite des ruines.

 

A ce soir,

 

La classe de cycle II.

Publié dans Cycle II

Partager cet article

Repost0