34 articles avec annee scolaire 2008 - 2009

Rando Glières 2009

Publié le par ecole de Saint Sixt


Jeudi 11 Juin 2009 nous sommes allés au plateau des Glières par l'un des sentiers empruntés par la résistance lors de la seconde guerre mondiale. Nous sommes montés en car au parking des Cheneviers à Mont Piton où nous avons démarré notre randonnée avec notre accompagnateur en moyenne montagne Jean-Louis et le papa de Lucas qui s'appelle Richard. Le sentier emprunté est celui du Dernier Assaut. Nous avons marché jusqu'au au col de l'Enclave pour descendre sur Champ-Laitier où nous avons rencontré le berger et son patou (chien de berger efficace contre les loups). Le berger nous a parlé de sa vie dans les alpages et il nous a raconté que son patou l'avait mordu au bras et au ventre la première fois qu'il c'était approché de lui. Puis nous sommes repartis en direction du col de Landron par une montée raide dans les bois. Nous avons mangé au col des Glières sur des lappiaz. Jean-Louis nous appris à faire la différence entre les conifères et les feuillus, à reconnaître un épicéa et un sapin, à nommer des fleurs. Il nous a aussi expliqué les différents étages de la montagne. Nous sommes arrivés au plateau vers 13h30 où nous nous sommes rendus à l'ancienne infirmerie pour une animation sur la faune et la flore. A 15h, on a retrouvé devant le monument, des classes montées par d'autres sentiers de la résistance. Nous avons chanté ensemble le chant des partisans et Bella Ciao, écouté les discours du président de l'association des Glières (très impressionnant) et du vice-président du Conseil général. Ce fut une belle journée malgré quelques averses, nous avons appris pleins de choses sur la montagne et l'histoire de la résistance au plateau des Glières.

Rédigé par Lucas B. Loïc et Alix.







L'album des photos prises par Richard, le papa de Lucas:
là.

Partager cet article

Repost0

CR du Passe Montagne 2009

Publié le par ecole de Saint Sixt

Mercredi 3 juin, quatres équipes de l'école de Saint-Sixt ont participé au raid USEP Passe Montagne à Samoëns.
Nous sommes partis de la gare de Sixt, notre but était d'arriver à la base nautique de Morillon. Au début du parcours, des organisateurs de l' U.S.E.P nous ont expliqués les règles de sécurité et nous ont dit qu' il fallait résoudre une énigme. Ils nous ont donnés un petit carnet jaune où il fallait marquer les indices que nous gagnerons tout au long du raid. Il y avait 5 activités: VTT, orientation, kayak, trial, escalade ou pont de singe. Deux devaient faire de l'escalade et les deux autres devaient passer le pont de singe. Il y avait tout au long du parcours 5 points de ravitaillement avec de la tome, des barres de céréales, du chocolat (noir ou au lait) , du pain de campagne, du saucisson et des pommes bio. Puis nous nous sommes retrouvés à l'arrivée du raid où nous avons posé notre pièce de puzzle pour former le résultat de l'énigme qui était le Gypaète Barbu. Ensuite, nous avons rempli une fiche jaune où il fallait écrire les indices qu'on avait trouvés tout au long du parcours.

Impression: nous avons trouvé que le trial n'était pas très bien organisé parce que ça bouchonnait, seulement 2 enfants sur 4 pouvaient le faire parce qu' il n' y avait pas assez d' adultes.

Nous avons trouvé que le ravitaillement était super bon.

Dans l' ensemble, le raid était très bien.



Rédigé par Naël, Pierre et Julien.




L'album complet du raid.

Partager cet article

Repost0

Passe-Murailles

Publié le par ecole de Saint Sixt

 Le mercredi 22 mai nous sommes allés dans la forêt à Tamié et nous avons rencontré une fée qui nous a fait traverser la route, nous a montré le chemin et nous avons du monter une pente. Puis nous avons rencontré la femme de Robin des Bois, la Fée de la Nuit et des Etoiles et une sorcière qui nous a fait goûter sa potion magique. Puis elle nous a fait répondre à des questions pour gagner un bouton d'or magique. Elle nous a fait rencontrer le Maître et nous l'avons salué pour rentrer dans le château fort. Nous avons trouvé un trésor, c'était un oeil de chimère ! Nous avons rencontré le chevalier qui nous a dit d'aller dans la forêt du château. Nous avons bien aimé la tyrolienne, nous avons eu peur dans le tunnel où il y avait la ficelle et dès que le loup a fait "haouou !". A la fin, nous avons délivré le petit Poucet !

écrit par Malo,Thalia,Charlène,Camille et Alexandre 

Partager cet article

Repost0

Un après-midi à l'hôpital Andrevetan

Publié le par ecole de Saint Sixt

Guerre et paix.

 

Le jeudi 7 Mai 2009, les cycles 3 de l'école de Saint-Sixt sont allés à l'hôpital Andrevetan pour discuter avec les résidents. Notre groupe travaillait sur le thème « guerre et paix » et un monsieur de 93 ans nous a raconté sa vie.

 

Il était né en Italie et avait 4 ans pendant la guerre 14-18.

A la mobilisation générale, il est parti sur le front et ce n'est que 9 mois plus tard que les allemands ont attaqué.

De la Lorraine, il s'est replié dans la Sarre. Le10 mai, il était dans l'Aisne et pour l'armistice, dans le Périgord. En Juin 40, il a reçu la croix de guerre (le 25 Juin 40, Pétain demandait l'armistice).

En Mai-Juin 40, il a connu la peur mais a eu du courage et s'est forcé de ne pas être prisonnier.

 

Il nous a dit que la guerre 39-40 fut la dernière

guerre d'uniforme. Dès qu'ils installaient le campement, ils montaient toujours la garde autour et le soir ils dormaient en uniforme. Il fut démobilisé à l'armistice. A la fin de la guerre, il chanta « La Marseillaise » et habita dans des campements. La paix représente pour lui le bien suprême et la fin de la guerre, un soulagement.

 

Informations:

 

Les 9 mois de guerre sans guerre sont appelés « drôle de guerre ».

Le maréchal Philippe Pétain et son gouvernement installé à Vichy en zone libre étaient considérés par certains comme des collaborateurs.

Rédigé par Alix, Julien, Sylvain, Lucas B., Tanguy, Clément et Aurélien.

 

Travail et loisirs.


Le Jeudi 7 mai, les cycles III sont allés à l'hôpital Andrevetan. Notre groupe travaillait sur le thème du travail. Nous avons rencontré 3 résidentes pour parler de leur enfance en répondant à nos questions. Nous avons appris que pour aller à l'école, elles y allaient en vélo ou à pied.

Beaucoup de métiers ont disparu dont maréchal-ferrant, minotier, ...

Quand elles étaient petites, il y avait beaucoup de métiers comme femme de ménage, fermière ou fermier, couturière, paysans, ...

Le président de la République de l'époque était Albert Lebrun. Les familles étaient nombreuses (plus de 6 enfants en général). Elles n' avaient pas de vacances, ni de radio et de télévision.


Ecrit par Nael, Pierre et Alexis.

  

Vie quotidienne.

Jeudi 7 mai 2009,on s'est rendu en car à l'hôpital Andrevetan. Nous avons été très bien accueillis. Nous étions assis avec 4 résidents et nous

avons discuté sur le thème de la vie quotidienne. Nous avons appris que les toilettes étaient en bois, il n'y avait pas de chauffage ni de TV,

tout le monde n'avait pas d'eau chaude, seuls les riches et quelques habitants des grandes villes en disposaient. On se brossait les dent sans dentifrice. Il n'y avait pas encore de réfrigérateur ou de congélateur pour conserver les aliments.

Nous avons présenté un vieux moulin à café et une résidente de 82 ans nous a expliqué comment on s'en servait en nous faisant une démonstration avec le moulin coincé entre les jambes.

Ecrit par Maurine, Maelle, Camille, Maeliss, Aurélie et Betty.

 

Partager cet article

Repost0

Bravo !

Publié le par ecole de Saint Sixt

                      


    C'est la réalisation de Naël et Pierre, aidés d'Alix et de Julien, qui a remporté le concours de la plus belle mascotte organisé par le Sidéfage dans la catégorie école primaire. Leur création avait quitté l'école sous les applaudissements juste avant les vacances pour se présenter au jury du Sidéfage. 


                               Le départ

Partager cet article

Repost0

Salon littérature 2009

Publié le par ecole de Saint Sixt

Cette année, le thème retenu était celui du cirque.
Voici un petit compte-rendu des moments forts de notre journée au Salon Littérature Jeunesse le 27 mars, par la classe du cycle 2 :

Les ateliers par Camille, Elisa, Kilian et Malo :
   Au Salon Littérature nous avons joué avec des ateliers à l'école de Plain-Château. Pour les ateliers, on se déplace en groupe avec un adulte. Nous avons joué à des "memory", nous avons aussi cherché des mots croisés. Il y avait un jeu avec des cubes. 
   Pour jouer au Sudoku, on a une plaque, il y a des petits bonshommes, il y en a aussi collés sur le plateau. Il fallait mettre le bonhomme à l'endroit où il n'y avait pas le même bonhomme ni en diagonale, ni en verticale, ni en horizontale. 
   Nous avons fait aussi des jeux d'ombres : la salle était noire, devant la porte blanche il y avait un projecteur. Il y avait des papiers avec des modèles pour faire les ombres; on faisait des ombres compliquées, comme l'araignée, l'oiseau, le crocodile. 
   Nous avons aussi participé à un jeu où il faut imiter des clowns !
   Pour le loto on avait une plaque avec des dessins et il y avait des cartes retournées, et celui qui avait retrouvé toutes ses cartes et qui les avait posées sur sa plaque avait gagné. Pour poser une carte, il fallait regarder où il y avait le même dessin (jeu élaboré par la classe Sésame)
    En classe nous avions fabriqué des animaux en papier mâché pour faire un jeu des 7 différences et de "L'animal caché".

"Hector, l'homme extraordinairement fort" par le Cirque Troc par Alix, Charlène, Chloé, Lou, Marilou et Thalia :
   Au début du spectacle, Hector est l'homme le plus fort du Cirque Extraordinaire. Il porte une machine à laver en équilibre sur son menton. Apparait une dame qui a passé sa tête sous le chapiteau pour admirer Hector : c'est Léopoldine. Il est amoureux d'elle. Il sait la porter sur sa tête !
   Après le spectacle, les acteurs sont venus nous parler. Ils nous ont dit qu'ils avaient fait le spectacle spécialement pour le Salon Littérature Jeunesse, ils nous ont raconté le peu de temps qu'ils avaient pour préparer cette scène. Nous avons posé des questions et ils ont répondu. La danseuse nous a dit comment s'appelait sa maman.

La rencontre avec l'auteur de "Si j'étais écuyère au Cirque Boltano" par Benoît, Emma et Cassandra :
   Nous avons posé des questions à Hélène Kérillis. Hélène Kérillis avait fabriqué un livre à huit ans ! Nous lui avons demandé pourquoi elle voulait devenir auteur et elle nous a expliqué que quand elle a fait son premier livre ça lui a plu et elle a voulu devenir auteur. Elle nous a expliqué comment elle a trouvé les prénoms des personnages de son livre. Au début elle voulait appeler la petite fille Paquita, mais comme elle n'a pas trouvé de nom pour son frère elle a changé Paquita en Paquito donc la petite fille s'appelle Marisa.




Toutes les photos
ici.

Partager cet article

Repost0

Séjour au chalet de La Vuagère aux Brasses

Publié le par ecole de Saint Sixt

 Il y avait beaucoup de verglas sur le chemin pour se rendre au chalet de la Vuagère. Nous avons fait nous-même les spaghettis et les crêpes. Jeudi, nous avons fait 130 sandwiches. J'ai fait du ski de fond, du skating et des raquettes. Le ski était très rigolo.

 

Fait par Jérémy T. 

Partager cet article

Repost0

Au ski de fond

Publié le par ecole de Saint Sixt

Nous avons fait du ski de fond aux Brasses deux jours, mardi 17 mars et jeudi 19 mars 2009. Quand on est arrivé mardi, ça glissait sur le chemin, tellement qu’on ne pouvait plus marcher ! Toute l’école arrivait au chalet par le chemin et on portait la nourriture et à boire pour le séjour du cycle 3. Julie portait un carton de biscuits et le carton a lâché et tous les petits gâteaux glissaient. C’était drôle quand les gâteaux glissaient dans la pente. On criait : « Gâteaux ! » et les enfants qui étaient en bas de la pente plongeaient dessus pour les rattraper. Camille perdait des bouteilles d’eau et les semait comme le Petit Poucet !

 

Mardi on a fait du ski de fond, et jeudi après-midi une partie du cycle 2 a fait des raquettes. Le ski de fond, c’est bien. C’est sur les pistes et on pique-nique au chalet. A midi, le jeudi, les cycle 3 ont préparé 130 sandwiches environ !

Ce que nous avons préféré au ski de fond, c’est la grande descente, les jeux dans le slalom, les chutes, la piste rouge pour les descentes dans la poudreuse. Pendant les raquettes, avec Nicolas, on a bien aimé l’histoire du loup et de la sorcière. 

                                                                         Chloé, Lou, Théo L., Julie et la classe du cycle 2


Quelques impressions personnelles :

Charlène : « A chaque fois que je faisais du ski, j’avais le ski qui se décrochait ! »

Benoît : «  Le premier jour je suis tombé tout plein de fois ; après j’allais à toute vitesse. »




Plus de photos dans l'album "La Vuagère 2009"

Partager cet article

Repost0

Fruits de Madagascar

Publié le par ecole de Saint Sixt

 

Fruits de Madagascar.


Mon papa m'avait ramené des photos et des fruits de Madagascar. Je les ai présentés à la classe.

Il y avait : de la patate douce, de la noix de coco verte, du manioc, de la grenade, de la papaye, de la canne à sucre, de l'igname. J'avais aussi ramené des photos.

A la récréation, Nicolas, Aude et moi avons découpé la canne à sucre, la grenade et la papaye, pour proposer une dégustation à tous les enfants de l'école. Ils ont préféré la canne à sucre.

L'après-midi, j'ai présenté mon exposé aux enfants de la classe Sésame.

Camille Buisset.

Partager cet article

Repost0

70 ans de l'Usep: "Le Petit Môle en famille"

Publié le par ecole de Saint Sixt

Pour les 70 ans de l’USEP, le secteur Usep Bonneville-Pays Rochois organise une randonnée familiale au Petit Môle.

Déroulement de la journée : Randonnée nature au Petit Môle par trois itinéraires de différentes difficultés.



Parcours 1 : Rendez-vous au départ du parking « chez Béroud » à Bovère (environ 1h30 dénivelé 350 m)
Parcours 2 : rendez-vous au départ les Granges à Marignier (environ 2h dénivelé 400 m)
Parcours 3 : Départ des Gallinons (Ayze) (environ 3h dénivelé 800 m) retour possible en navette gratuite


Pique-nique sorti des sacs Pot de l’amitié offert par l’USEP

Ces randonnées ayant lieu sur des sentiers prévoyez une tenue adaptée.

Cette journée est ouverte aux licenciés et non-licenciés USEP. Afin de préparer au mieux cette journée et d’estimer le nombre de participants, merci de retourner le bulletin ci-joint auprès de l’école, pour le vendredi 27 mars 2009.


 

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 > >>